Qui sommes-nous ?

Cancer pancreas traitement

Administrateur

Dr. med. Dieter Hartung

Le Dr.med. Dieter Hartung et son équipe se consacrent principalement au traitement du cancer.

Ainsi, dans notre Centre de Traitement du Cancer par l’Hyperthermie, les traitements médicaux conventionnels tels que le rayonnement, la chimiothérapie ou la chirurgie sont complétés par différentes thérapies alternatives dont l’efficacité est reconnue.

Les Thérapies

Pour assurer un traitement efficace du cancer, nous combinons dans notre centre, le traitement par l’hyperthermie avec d’autres méthodes intégratives. Cependant, nous recommandons systématiquement le recours à l’hyperthermie dans le traitement de tous les types de cancer.


Les options de traitement

Traitement du cancer du pancreas alternatif

Les traitements alternatifs du cancer

Dans notre centre de traitement du cancer par l'hyperthermie, nous proposons également, en plus de l'hyperthermie, différentes thérapies alternatives contre le cancer. Il s’agit notamment de:

  • Le traitement par les perfusions de vitamin B17
  • l´oxygénotherapie
  • Le traitement à base de gui
  • Le traitement par les perfusions à la Vitamine C
  • Le traitement du cancer par les enzymes
  • La désintoxication

Avec ces différentes méthodes, nous assurons le traitement des formes suivantes de cancers

  • Le cancer du foie
  • Les métastases hépatiques
  • Le cancer du sein
  • Le cancer colorectal (ou cancer du côlon)
  • Le cancer du poumon
  • Les métastases pulmonaires
  • Le cancer du panréas
  • Le cancer de la prostate
  • Le cancer du rein
  • Les tumeurs cérébrales
  • Le cancer de l´ovaire
  • Le cancer du col de l´utérus
  • Le cancer des os
  • Le cancer de la vessie

Coordonnées

Traitement cancer foie

Centre de traitement du cancer par
l´Hyperthermie

Hauptstr. 122
77694 Kehl / Strasbourg
Allemagne

Tel.: +49 (0) 78 51 - 8 89 58 29

Email.: dieter.hartung@online.de




E-Mail-Contact

 

Le traitement du cancer de la prostate par les méthodes alternatives
Traitement alternatif du cancer

Comment se déroule le traitement du cancer de la prostate chez nous

Les patientes qui présentent un cancer de la prostate viennent pour un premier traitement pour une semaine (du lundi au vendredi) dans notre centre anticancéreux à Kehl, il s’agit d’un traitement ambulatoire.

Le premier jour, le docteur Hartung créé pour chaque patient un plan de traitement individuel et commence le premier traitement anticancéreux.

Les traitements anticancéreux, les plus importants qui sont instaurés pour combattre le cancer de la prostate, sont :

  1. Vitamine B 17 : traitement par perfusion
  2. Vitamine C : traitement par perfusion
  3. Hyperthermie locale (thermothérapie avec Oncotherm EHY2000)

Dans le cas des formes avancées du cancer de la prostate, des cures supplémentaires d‘extraits cellulaires (injection avec des extraits cellulaires) sont hautement recommandées, et nous les faisons dans notre centre.
Les méthodes de traitement citées ci-dessus sont prévues individuellement pour chaque patient et selon la maladie cancéreuse ; d‘autre part, ces traitements sont combinés entre eux.

Quelle est la durée d‘un traitement contre le cancer de la prostate?

En fonction de chaque forme de traitement anticancéreux, les périodes de traitement durent de une à trois heures par jour. Notre personnel formé à cet égard, surveille le traitement anticancéreux et est à tout moment disponible pour des questions, des préoccupations, et de l‘anxiété, voire de l‘angoisse.

Nos méthodes de traitement contre le cancer de la prostate sont détendues et très bien tolérées. Ces traitements peuvent être combinés avec toutes les autres thérapies anticancéreuses classiques (chirurgie, irradiation, chimiothérapie).

En cas de réponse thérapeutique à notre traitement anticancéreux, celui-ci peut être répété toutes les quatre à huit semaines.

Les traitements contre le cancer de la prostate sont calculés en fonction de la grille tarifaire pour les médecins.

Où puis-je séjourner pendant le traitement anticancéreux ?

Afin de vous éviter tout stress inutile  pendant le traitement anticancéreux, nous vous recommandons de passer la nuit dans un appartement ou dans un hôtel à Kehl ou à Strasbourg.

Le cancer de la prostate est une tumeur maligne localisée au niveau de la prostate. En Europe, le cancer de la prostate est le type le plus fréquent de cancer. Un test de dépistage régulier est donc recommandé pour que le cancer de la prostate soit détecté tôt et que le traitement puisse être initié à temps. En effet, à un stade précoce, le cancer de la prostate peut ne causer que peu, voire pas du tout d’inconfort.

Si le cancer de la prostate ne s'est pas propagé, il ya de bonnes chances de guérison. Sachez que le cancer de la prostate est une maladie de la vieillesse et est souvent diagnostiqué entre 60 et 70 ans. Par ailleurs, compte tenu des facteurs génétiques liés à cette maladie, si le cancer de la prostate a été diagnostiqué chez le père, le grand-père ou un oncle, le risque de maladie est accru. Le dépistage doit donc démarrer dès la 35e année.

Les causes de l’apparition du cancer de la prostate ne sont pas encore clairement identifiées. Cependant, il existe certains facteurs de risque qui favorisent le développement de ce type de cancer. Pour commencer, l'âge est un facteur de risque important. Environ 50 % des patients atteints du cancer de la prostate ont en effet plus de 70 ans.  De même, en cas de maladies de la prostate connues chez un parent direct (avec lien sanguin), le risque de maladie est multiplié. Certaines hormones telles que la testostérone interviennent également dans la croissance du cancer de la prostate. Enfin, une carence en vitamine D et une forte exposition aux rayonnements peuvent également être des éléments déclencheurs du cancer de la prostate.

Le cancer de la prostate provoque rarement des symptômes dans les premiers stades. À une étape avancée de la maladie, l'urètre peut se réduire. Avec le temps, le cancer de la prostate entraîne des symptômes comme des mictions douloureuses et/ou fréquentes, la dysfonction érectile, du sang dans l'urine et /ou dans le sperme.
Le cancer de la prostate peut également se propager dans tout le corps. Il peut former des tumeurs secondaires (métastases) dans le bassin et dans les organes tels que les poumons et le foie. Aussi, l’on dénote souvent des cas de métastases osseuses. Si les cellules cancéreuses de la prostate provoquent des ganglions lymphatiques dans le bassin, cela peut causer une accumulation de liquide dans le scrotum.

Un diagnostic précoce est important. En effet, le plus tôt il est diagnostiqué, le mieux un cancer de la prostate est traité. Pour détecter ce type de cancer, différentes méthodes d'investigation sont envisageables telles qu’un examen tactile, un test PSA, une échographie ou une biopsie. D'autres méthodes d'investigation (scanner, IRM, scintigraphie osseuse, radiographie pulmonaire, échographie) peuvent ensuite clarifier le diagnostic et déterminer si des métastases sont présentes dans le corps.

Il existe différentes méthodes de traitement pour le cancer de la prostate. Fondamentalement, la chirurgie, la radiothérapie, l'hormonothérapie et la chimiothérapie sont possibles.

En plus de ces méthodes de traitement conventionnelles, il existe également des traitements alternatifs. Ces traitements alternatifs ne remplacent pas les méthodes de traitement conventionnelles, mais ils peuvent se compléter mutuellement. L'objectif des thérapies alternatives pour le cancer consiste à prolonger l'espérance de vie, améliorer les chances de guérison et stabiliser l'état de santé général du patient.

Parmi les méthodes de traitement de naturopathie pour le cancer de la prostate, on distingue notamment le traitement par hyperthermie, le traitement par perfusions à dose élevée de vitamine C, le traitement par perfusion de vitamines B17 et le gui, qui ont déjà fait leurs preuves.

Dans le traitement par hyperthermie de la prostate, la tumeur et/ou les métastases sont chauffées à une température variant entre 41 et 43 °C. Le traitement dure habituellement une heure et est très bien toléré. La fièvre produite permet d’endommager les cellules cancéreuses et d’activer le système immunitaire. Cette technique de traitement est très souvent utilisée en Allemagne dans l'oncologie complémentaire avec succès.

Au Centre de l'hyperthermie et la thérapie du cancer à Strasbourg, le traitement à la vitamine B17 et le traitement à haute dose de vitamine C sont également proposés en plus du traitement de l'hyperthermie sur le cancer de la prostate.

Les patients qui reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate ont souvent un taux de vitamine C faible dans le corps. Or, en cas de carence en vitamine C, le système immunitaire est affaibli. L'objectif du traitement par perfusion vitamine C est donc de stimuler le système immunitaire et de le mettre en situation idéale pour lutter contre le cancer.

La thérapie d'infusions de vitamine B17 est destinée à empoisonner les cellules cancéreuses. Les cellules cancéreuses libèrent en effet par leur activité enzymatique, les enzymes de la vitamine B, qui sont un poison qui agit à son tour en détruisant les cellules cancéreuses. Cette méthode de traitement est particulièrement bien adaptée pour le traitement de métastases du cancer de la prostate.

Le gui est une méthode éprouvée et testée. Les préparations de gui sont injectées deux fois par semaine sous la peau. Grâce à ce traitement, le système immunitaire est activé et stimulé pour lutter contre le cancer.